Quel est le temps de séchage d’une dalle en béton ?

Le temps de séchage d’une dalle en béton est essentiel pour pouvoir marcher dessus ou poser des objets. Or, le temps de durcissement du mortier dépend d’un certain nombre de paramètres qu’il faut évidemment connaître avant de se lancer dans des travaux de construction. Alors quel est temps de séchage idéal pour une dalle béton ? Voici ce qu’il faut retenir !

Quel est le temps de séchage d'une dalle en béton ?

Quel est le temps de séchage d’une dalle en béton ? 

Il faut savoir que pour le séchage d’une dalle en béton, il existe plusieurs étapes.

  • Durant la phase dormante, le béton reste frais et conserve toute sa maniabilité.
  • Au début et à la fin de la prise, l’accélération des réactions chimiques entraîne le durcissement du béton après deux heures. Quant à la fin de la prise, elle correspond au moment où tous les grains de ciment seront entièrement solidarisés.
  • La phase de durcissement s’obtient de manière progressive avec la cohésion du mortier. Généralement, c’est une étape relativement longue puisqu’elle pourra atteindre jusqu’à 28 jours au minimum. 

Voilà pourquoi, avant de se lancer dans des travaux pour un abri de jardin à l’extérieur, la conception d’une terrasse ou la pose d’un parquet, une recommandation s’impose pour une construction ! 

Les différents temps de séchage d’une dalle en béton

Une dalle en béton peut prendre plusieurs formes. Il peut s’agir d’une chape, de fondations ou d’un mur banché. Concernant les différents temps de séchage d’une dalle en béton, voici ce que vous devez retenir.

  • Pour une dalle en béton de 10 cm d’épaisseur, il faudra compter 10 semaines,
  • Pour une chape béton, il faudra compter une semaine par centimètre d’épaisseur,
  • Pour des fondations, il faudra compter trois semaines,
  • Pour un mur banché, le séchage avoisine les 28 jours,
  • Pour un plancher sur hourdis, il faudra compter 12 jours au minimum.
continuer :   Cane Corso : un molosse doux comme un agneau

Les facteurs d’influence sur le temps de séchage d’une dalle en béton

Enfin, si vous souhaitez vous lancer dans une dalle en béton, il faudra également tenir compte de certains éléments qui influencent considérablement le temps de séchage. C’est notamment le cas des conditions climatiques extérieures et de la qualité du béton.

Les conditions climatiques extérieures pour le temps de séchage du béton

Si vous avez décidé de poser une terrasse et que vous avez besoin d’une planéité parfaite au niveau du sol, alors la création d’une dalle en béton est un incontournable. Toutefois, à l’extérieur, il faudra forcément tenir compte des conditions climatiques. En effet, il faut savoir que le temps de prise de séchage du mortier sera forcément plus rapide lorsque les températures diminuent.

À l’inverse, au-delà de 25 °C, vous devrez ajouter un adjuvant retardataire de prise béton pour une prise plus rapide. Par ailleurs, utilisez de l’eau froide et arrosez régulièrement à la surface pour accélérer le processus. Quoi qu’il en soit, il est toujours préférable d’envisager ce type de travaux aux heures les plus fraîches la journée pour un meilleur séchage et une meilleure résistance dans la durée. Dans le cas contraire, vous risquez de détériorer votre ouvrage avec l’apparition de fissures.

La qualité du béton sur le temps de séchage

L’autre élément à prendre en considération pour la création d’une dalle en béton, c’est la qualité du béton lui-même. À l’intérieur, le sable et le ciment jouent un rôle essentiel dans le temps de séchage. C’est aussi le cas des granulats qui sont des minéraux plus ou moins poreux chargés d’absorber ou de rejeter l’eau. Ici, vous pourrez donc vous tourner vers des adjuvants pour le séchage avec l’accélérateur de durcissement ou l’accélérateur de prise.

continuer :   Acheter un appartement : mener à bien son projet